l'un et les autres

 

Le groupe « transcende » ce qui est produit, que la production soit individuelle ou collective.

Il ne s'agit pas de quantifier le travail de chacun mais de faire ressortir l'importance de l' œuvre collective constituée grâce aux spécificités individuelles. Le tout étant constitué des participations des uns et des autres.   

Chacun peut s' approprier la réalité de l’œuvre. Chaque « partie » est nécessaire, donc valorisée, valorisante. 

Quand je travaille dans le cadre scolaire, ce constat peut modifier les regards, celui de l'enseignant sur l'élève, celui du jeune sur lui-même. Il est fréquent que celui-ci exprime sa surprise enthousiaste en constatant l'implication de tel ou tel élève jusqu'alors en retrait. 

Dans le cadre d'un accompagnement artistique intergénérationnel, les regards sur les productions seront mutuels.  

Pour que cette transversalité figure, dans tous les cas, disponibilité et attention sont deux attitudes reconnues et encouragées

Cette transversalité est profitable pour chacun. En effet, la perception des uns et des autres sur telle ou telle création peut renvoyer pour celui qui l'a produite vers d'autres possibles à explorer... 

Pour cela, l' intérêt porté par chacun sur le travail de l'Autre est important, il sera donc encouragé et valorisé ainsi que la prise de parole des uns et des autres. Celle-ci peut surprendre, déroutée, confortée, jamais se situer dans le jugement de valeur.

Un prolongement par un regard nouveau et partagé. Lors des témoignages, il y a nécessité à situer la proposition conjointement à la production. Ainsi, le spectateur peut davantage repérer le prétexte, la démarche. Ceci ayant pour but complémentaire de l'inviter à expérimenter, lui aussi! 

En effet, à la suite de ces échanges, j'ai souvent vu émerger des demandes. A entendre pour faciliter l'accès à la proposition artistique et ainsi rapprocher les uns et les autres dans une pratique commune  

Alors, j'affirme qu'il est non seulement nécessaire de terminer le travail, d'en rendre compte au sein du groupe et aussi vers l'extérieur, quand cela est possible. Ces bilans peuvent prendre des formes différentes : atelier ouvert et partagé avec le spectateur, mise en espace des œuvres...